Le ‘Collectif A480’, ou plutôt le Collectif citoyen pour des alternatives à l’élargissement de l’A480 est né début 2018 pendant l’enquête publique sur l’autorisation environnementale des travaux de l’A480.

Avoir de jeunes enfants fréquentant des écoles et une crèche situés (beaucoup trop) près de l’autoroute a clairement été le moteur d’un engagement qui s’est voulu, dès le début, citoyen et constructif. Les membres du Collectif A480 ne se revendiquent d’aucun parti ni formation militante existante, ils entendent seulement porter la contestation d’un projet excessivement cher et lourd, qui plombera les efforts entrepris depuis plusieurs décennies, et notamment le Plan de Déplacement Urbain, en cours d’adoption par la Métropole de Grenoble.

Nous avons participé aux deux enquêtes publiques de façon constructive et argumentée. Nos propositions n’ont pas été étudiées malgré le soutien d’une première pétition. Pire les commissaires enquêteurs ont tenu des propos remettant en cause l’existence du changement climatique et ont jugé les alertes sur les effets de la pollution de l’air sur la santé « inutilement alarmante ».

Nous continuons donc avec les moyens à notre disposition dans une démarche non-violente et participative. Voici nos actions :

  • un recours en justice a été déposé contre la déclaration d’utilité publique. Le dossier est entaché de manquements importants au regard du droit (absence d’une véritable concertation préalable, pas de scénarii alternatifs, non prise en compte de certains textes de loi et accords internationaux).
  • Nous participons aux marches pour le climat, car le trafic routier toujours croissant contribue au réchauffement climatique qui menace notre avenir et celui de nos enfants.
  • Nous interpellons les élus locaux et l’Etat. Notre cadre de vie est de leur responsabilité. Ils doivent contribuer plus activement à l’amélioration de la qualité de l’air et au développement des mobilités alternatives.
  • Nous informons sur les conséquences du projet et proposons des alternatives.
  • Nous ne sommes pas « contre tout » mais cherchons un meilleur compromis pour les usagers de l’A480, les riverains et l’environnement. Nous faisons des propositions en ce sens.

Nous suivre et nous rejoindre